Economie

Filière café-cacao : des syndicats agricoles unissent leur force

Filière café-cacao : des syndicats agricoles unissent leur force

Trois syndicats agricoles de producteurs de café et cacao ont décidé d’unir leur force. Réunis au sein d’un forum, ces planteurs entendent mener des actions nationales. Ils l’ont exprimé ce lundi 17 septembre 2018 au cours d’une conférence de presse à Cocody.  

 

Le forum des syndicats agricoles regroupe pour l’instant trois syndicats, notamment Forces paysannes, l’Union syndicale des producteurs agricoles de Côte d’Ivoire (USYPACI) et la Fédération génération des acteurs de la filière café-cacao (FEGAFICC).

Richard N’Gouandi, président des Forces paysannes, a donné les raisons de la mise en place de ce forum. «Nous avons constaté que nous menons des actions un peu dispersées, chacun dans sa région. Il fallait vraiment mettre une plateforme en place pour que maintenant les combats que nous allons mener puissent se répercuter au niveau national. C’est dans ce cadre-là que nous avons joint les autres syndicats des autres régions pour qu’ensemble nous puissions mener à bien les combats qui sont les nôtres », a-t-il avancé non sans préciser que la porte demeure ouverte pour les autres syndicats.

A propos du prix du cacao qui sera  bientôt fixé, le forum reconnait «que le prix à l’international n’est pas fameux». «Nous disons que ce sont les 60% que le gouvernement donne aux producteurs sur la valeur de leur production que nous dénonçons. Ces 60% ne peuvent pas faire les affaires du producteur. Nous demandons que le gouvernement et le Conseil café-cacao puissent rehausser ce quota», a soutenu Richard N’Gouandi. Il a plaidé pour que les planteurs ne soient pas «des laissés pour compte».

Le président des Forces paysannes avait à ses côtés Kouamé Kouadio Emmanuel (USYPACI) et  Kouakou Kan Samuel (FEGAFICC).

 

 

Commentaires