Economie

Faux médicaments : Roxy génère plus de 50 milliards de FCFA au détriment du secteur pharmaceutique (Officiel)

Faux médicaments : Roxy génère plus de 50 milliards de FCFA au détriment du secteur pharmaceutique (Officiel)

Le marché de Roxy, dans la commune d’Adjamé, génère une activité illicite employant plus de 8000 femmes et qui cause chaque année un préjudice de plus de 50 milliards FCFA au secteur pharmaceutique en Côte d’Ivoire, selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Le directeur général de la Santé et de l’Hygiène publique, représenté par son adjointe, Mme Édith Kouassi, a fait cette révélation, lors d’un atelier de formation des membres de la plateforme pour la lutte contre les médicaments de qualité inférieure et falsifiés dans le cadre du Projet MEDTIC pour le développement de nouvelles technologies pour la surveillance du marché et la lutte contre les faux médicaments de rue.

Selon la Directrice générale adjointe, la vente de ces médicaments oblige les gouvernements à mobiliser des ressources croissantes pour renforcer les contrôles. Aussi, a-t- elle indiqué que 600 tonnes de faux médicaments ont été saisis  et détruits de 2014 à 2017 par la plateforme en collaboration avec les forces de sécurité.

Après cinq jours de travaux, cette formation des professionnels de santé et des agents de force publique s’achève ce vendredi. Les conclusions devraient  contribuer à la réduction de l’incidence des produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés (faux médicaments ) à travers l’élaboration d’un cadre logique d’intervention pour la période 2018-2020, un plan d’action 2018 puis une stratégie de mobilisation des ressources.

La plateforme regroupe 17 structures chargées de lutter contre ce fléau.

Commentaires