Economie

Côte d'Ivoire/Liquidation de la BFA- Les ex-agents encore lésés et s'insurgent

Côte d'Ivoire/Liquidation de la BFA- Les ex-agents encore lésés et s'insurgent

Plus de trois mois après la liquidation de l’ex Banque pour le Financement Agricole (BFA) , les agents n’ont jusqu’à ce jour pas bénéficié de leurs droits légaux, des mesures d’accompagnements et des plans sociaux annoncés par le gouvernement. 

La preuve, ils ont passé les fêtes de fin d’années dans la frustration totale.

« Cette situation est d’autant plus frustrante pour nous quand nous cumulons des dettes de loyers, de factures de CIE et de SODECI, en plus nous n’avons rien reçu pour les fêtes de fin d’année. Et pourtant la BFA dispose de fonds importants dans ses comptes à la BCEAO, auprès de l’assurance NSIA au titre de la garantie de paiement des indemnités de licenciement, et dans ses comptes au Trésor Public de Côte d’Ivoire, sauf erreur ou omission de notre part », a révélé notre source.

Nous apprenons que les agents manifestent ce lundi devant les locaux de l’ex BFA, pour réclamer leurs droits légaux, et les mesures d’accompagnements promis par le gouvernement.

La Banque pour le Financement Agricole (BFA) a été liquidée par le gouvernement ivoirien, après avoir constaté que le déficit structurel enregistré par ladite Banque, se creusait d’année en année et constituait à ce titre une menace certaine non seulement pour ses clients, mais également pour l’ensemble du système bancaire.

Face à ce risque systémique et pour préserver l’équilibre du secteur bancaire, la Commission Bancaire a procédé au cours de sa session du 2 septembre 2014 au retrait pur et simple de l’agrément de cette Banque et de sa mise en liquidation.

Notons également que les clients sont toujours en attente du remboursement des sommes épargnées dans la défunte structure bancaire.

Commentaires