Economie

54è assemblées annuelles de la BAD: 3000 participants aux évènements

54è assemblées annuelles de la BAD: 3000 participants aux évènements

Les 54è assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (Bad) ont débuté ce lundi 21 mai 2018, à Busan en Corée du Sud.  

Selon le secrétaire général de l’institution financière, M. Nmehielle, ce sont près de 3000 participants qui prennent part à cette grande rencontre. «La Bad est composée de 54 pays africains, 26 pays non africains. Ainsi, elle comprend 80 gouverneurs», a-t-il précisé.

Les deux premiers jours sont consacrés, entre autres, à l’enregistrement des allocutions des gouverneurs, à plusieurs évènements parallèles, aux réunions à huis clos du Bureau des Conseils des gouverneurs, à la visite des expositions des entreprises industrielles et à une session sur « Comment faire la corrélation entre l'innovation et l'industrialisation ? La jeunesse africaine relève les défis du continent. »

La cérémonie officielle sera lancée le mercredi 23 mai par le président de la Bad et plusieurs responsables de la Corée du Sud. Par la suite, des travaux en plénières et des ateliers vont se dérouler autour du thème 2018: «Accélérer l’industrialisation de l’Afrique».

Selon le président de la Bad, M. Akinwumi Adesina, le reste du monde avance à un rythme accéléré. L’Afrique doit aussi vite agir. Comment accélérer l’industrialisation ? Que faire pour y arriver ? Avec quels moyens et partenaires ? Le modèle coréen peut aider à trouver des solutions.

« La Corée du Sud était aussi pauvre que n'importe quel autre pays africain dans les années 60. Aujourd'hui, la Corée du Sud est un exemple de ce que l'industrialisation peut apporter comme bénéfices à un pays», a insisté M. Adesina.

Commentaires