Communiqués

PDCI-RDA/ Voici le communiqué final du Bureau politique du 18 décembre

PDCI-RDA/ Voici le communiqué final du Bureau politique du 18 décembre

Le PDCI-RDA a rendu son communiqué final.

BUREAU POLITIQUE DU 18 DÉCEMBRE 2014 COMMUNIQUE FINAL

Le jeudi 18 décembre 2014, sur convocation et sous la présidence effective de Son Excellence Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, le Bureau Politique issu du 12ème Congrès ordinaire du Parti, a tenu sa troisième réunion, de 16h à 20h00, à la Maison du Parti, à Cocody.

Il s’est essentiellement agi au cours de cette rencontre du rapport des activités du Secrétariat Exécutif pour les 2ème, 3ème et 4ème trimestres 2014 et de L’Appel de Daoukro ;
Ouvrant la séance, le Président du Parti, a demandé au Secrétaire Exécutif du Parti, le Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE, de faire le point des activités du Secrétariat Exécutif pour les trois derniers trimestres de l’année 2014.
I. AU TITRE DU RAPPORT DES ACTIVITES DU SECRETARIAT EXECUTIF POUR LES 2ÈME, 3ÈME ET 4ÈME TRIMESTRES.

Prenant la parole, le Secrétaire Exécutif du Parti, a, avant tout propos rendu un hommage appuyé et dit l’admiration des militantes et des militants pour l’immortalisation du Président du Parti par le baptême du 3ème Pont d’Abidjan, de son nom. Il a demandé à l’assistance de saluer le Président par un standing ovation, tout en traduisant la reconnaissance des militants au Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA pour cette grande marque de distinction. 
Ensuite, le Secrétaire Exécutif du Parti a rappelé les actes posés avant le 12 février 2014 puis a énuméré les activités menées pour les trois derniers trimestres à savoir:

- les activités réglementaires; 
- le renouvellement des Structures de base. ;
- l’immatriculation des militants ;
- le découpage des Délégations départementales, Communales;
- la restructuration de l’UFPDCI et de la JPDCI;
- le renforcement de l’encadrement des militants à l’extérieur par l’accroissement du nombre des Délégations Générales;
- l’installation des Structures Centrales restantes (les Commissions Techniques Nationales et le Grand Conseil Régional);
- le lancement de la réalisation du bulletin de liaison du Parti.

Le Secrétaire Exécutif du Parti a également informé le Bureau Politique des activités du terrain dont la Commémoration du 68ème anniversaire du Parti, l’assistance aux familles éplorées, les représentations et les réalisations du Parti. 
Il a ensuite informé le Bureau Politique de la relance des activités de l’alliance du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).
Enfin, le Secrétaire Exécutif du Parti, a fait le point des missions d’information relatives à l’Appel de Daoukro, avant de donner les perspectives que sont la mobilisation des militants autour des nouvelles structures, la formation et la tournée de sensibilisation du Secrétariat.

II. AU TITRE DE L’APPEL DE DAOUKRO

Le Président du Parti a ensuite donné la parole aux différents porte-paroles des missions du Bureau Politique relatives à l’Appel de Daoukro.

Au terme des échanges, les Délégués communaux et départementaux, les membres des instances, les Secrétaires Généraux de section, les responsables des femmes et des jeunes, les Présidents de comités de base, les militantes et militants dans leur grande majorité et dans une ferveur particulière des grands jours de fête, satisfaits, ont totalement et entièrement adhéré a l’appel de Daoukro et se le sont appropriés. Ils l’ont traduit dans toutes les régions par des motions de soutien au Président Henri Konan BEDIE et à l’appel de Daoukro. Les rencontres se sont déroulées normalement sans incidents ; l’on a pu noter le profond respect et l’estime que les militants de base témoignent au Président Henri Konan BEDIE, le chef en qui ils ont placé leur confiance.
Toutefois, des préoccupations ont été émises pour être portées à l’attention de la direction du parti. Notamment l’effectivité de l’alternance dès l’an 2020.
Le Bureau Politique a en outre adressé une motion de soutien au Président du Parti, son Excellence HENRI KONAN BEDIE pour « l’Appel de Daoukro ».
Dans cette motion, le Bureau Politique a d’abord rappelé les objectifs que vise « l’Appel de Daoukro » avant de noter la nécessité de circonscrire les plaies sociales et sécuritaires qui ont fait vaciller notre pays et l’ont conduit à frôler l’abime. 
Et considérant que l’amorce d’une cohésion sociale renforcée donne à notre pays d’être une destination privilégiée des investisseurs de tous les continents, le Bureau Politique considère que « l’Appel de Daoukro » est un appel au rassemblement en vue de l’union des Houphouëtistes pour préserver l’héritage laissé par FELIX HOUPHOUET BOIGNY. 
Par conséquent, le Bureau Politique a pris acte de ce projet et exprimé son adhésion militante à « l’Appel de Daoukro ». 
Le Bureau Politique a assuré le Président du Parti de son soutien et de son engagement à se l’approprier pour le faire aboutir.
Toutefois, le Bureau Politique, soucieux de l’unité du Parti, a demandé au Président du Parti d’accorder une attention particulière à la gestion des différentes ambitions qui s’expriment en notre sein, tout en privilégiant aussi bien le respect des valeurs démocratiques que l’intérêt de la nation et de la Côte d’Ivoire.
De même, le Bureau Politique relevant que toute coalition suppose l’échange de bons procédés, a demandé avec insistance, la finalisation à brève échéance des réglages restants et la formalisation des dispositions susceptibles de renforcer la confiance entre les partenaires du RHDP, afin d’améliorer le vivre ensemble et de consolider notre ambition commune de gouverner ensemble la Côte d’Ivoire.
Intervention du Président du Parti 
Monsieur le Président du Parti, Son Excellence Henri KONAN BEDIE, prenant la parole a relevé l’importance des réunions du Bureau Politique qui permettent d’examiner la vie et les affaires du Parti et de prendre les décisions qui s’imposent pour sa bonne marche.
Avant les débats, il a fait quelques observations :
- Sur la marche du Parti, 
- Sur l’appel de Daoukro.
S’agissant de la marche du Parti, il a rappelé l’option prise par le 12ème Congrès de mettre en place un Parti Moderne. Ce qui s’est matérialisé pour la première fois par la mise en place d’une direction administrative et technique gérée par un directeur Général et une direction conceptuelle gérée par le Secrétariat Exécutif.
Tout en qualifiant de positif le bilan présenté par le Secrétaire Exécutif du Parti, il a instruit les Secrétaires Exécutifs à assumer pleinement et plus que par le passé, les responsabilités qui leur ont été confiées. 
Il les a invités à éviter de retomber dans les travers de la gestion précédente. 
Le Président du Parti a insisté sur le rôle du Secrétariat Exécutif qui est une structure à sa disposition. 
Toujours sur la marche du Parti, le Président a indiqué que depuis le coup d’Etat de 1999 le souhait de tous les militants a été et reste le retour de notre Parti au Pouvoir d’Etat et que les Réformes engagées sont toutes destinées à atteindre cet objectif. Ces opérations en cours actuellement concernent outre la rénovation du Siège, l’immatriculation des militants.
Il a aussi rappelé le rôle important de cette opération d’immatriculation qui permet de déterminer avec précision nos militants et de savoir combien ils sont.
Il est revenu sur l’opération de renouvellement des structures de base actuellement en cours qui est nécessaire après chaque congrès. Malgré quelques lenteurs observées dans cette opération, le Président du Parti a indiqué que la mise en place des structures de base et surtout l’élection des Secrétaires Généraux de Section doit se faire avec rigueur parce que les Secrétaires Généraux sont les soldats du Parti qui sont en contact avec la base et sur lesquels doivent reposer tous les espoirs. 
Il a terminé sur ce point en indiquant que l’élection des Secrétaires Généraux des Sections qui est réalisée à 80 % doit aller à son terme.
En ce qui concerne l’Appel de Daoukro, le Président du Parti a relevé la résolution du 12ème Congrès demandant de présenter un candidat militant actif à l’Election Présidentiel de 2015.
Le Président du Parti a relevé que c’est bien conscient des objectifs d’un Parti Politique et des engagements pris et surtout par amour de la Paix qui préside à tout développement qu’il a suggéré après une réflexion mure et intense aux structures du Parti de voir dans quelle mesure soutenir le Président Alassane OUATTARA dans sa quête d’un second mandat dans le cadre de l’alliance RHDP.
Parlant de la gestion du pouvoir par le Président Alassane OUATTARA, le Président a noté le travail accompli au cours du mandat qui s’achève et qui aura permis de réaliser la plus part des douze (12) chantiers de l’Eléphant d’Afrique. 
Le Président du Parti a indiqué que c’est fort de tout cela qu’il a pensé et continue de penser qu’il faut soutenir le Président Alassane OUATTRA dans sa quête d’un second mandat.
Pour ce faire, il importe que nous soyons en conformité avec les textes, les statuts et le Règlement intérieur du Parti.
C’est pourquoi, le Président du Parti a Proposé l’organisation d’un congrès extraordinaire permettant de revenir sur la résolution du 12ème congrès relative à l’élection présidentielle de 2015 avec pour thème : « Consensus pour gouverner ensemble, pour la Paix, la justice, la Réconciliation et le développent durable. » 
Le Président du Parti a proposé les dates du 21 Février 2015 pour le Pré –congrès et le 28 Février 2015 pour le Congrès.
Le Président a insisté sur le devoir pour le PDCI-RDA de préserver ce beau Pays qu’il a façonné, fabriqué de toute pièce, à la sueur du front de ses enfants.
Il a fait le rappel du souvenir de l’appel du Père Fondateur en 1958 au stade GEO ANDRE invitant tous les Partis à s’unir pour développer la Côte d’Ivoire.
Pour terminer le Président Parti a invité les militants et les militantes au Dialogue qui a toujours prévalu dans notre formation politique.
Suite à un débat large, fructueux, ouvert et enrichissant qui a été engagé, le Bureau politique a pris les décisions suivantes :

1- encourage l’équipe du Secrétariat Exécutif avec à sa tête le Secrétaire Exécutif du Parti pour la conduite des activités et lui a demande d’achever dans les meilleurs délais le renouvellement des Secrétaires Généraux de Section, des responsables des UFPDCI et des JPDCI et la nomination des membres du Grand Conseil Régional.

2- En ce qui concerne l’Appel de Daoukro, le Bureau Politique a endossé « l’Appel de Daoukro » et décide de le soumettre à un Congrès Extraordinaire qui se tiendra les 21 et 28 février 2015, sur le thème». « Consensus pour gouverner ensemble pour la Paix, la justice, la Réconciliation et le développent durable.»

Le Bureau Politique se félicite du dynamisme insufflé au Parti.

Le Bureau Politique appelle les militants à la vigilance, à la discipline, à la sérénité dans cette période faite de rumeurs et de désinformation.

Le Bureau Politique demande aux militantes et militants de se mobiliser dans la cohésion afin de réussir la mise en place des structures de base solides du Parti.

Fait à Abidjan, le 18 décembre 2014.

Le Bureau Politique



Source: Partis Politiques

Commentaires