Actualités

Une trentaine de personnes enlevées à l’ouest du Cameroun

Une trentaine de personnes enlevées à l’ouest du Cameroun

Une trentaine de personnes, essentiellement des pêcheurs, ont été enlevées à Bangourain, dans la région de l’Ouest, par des milices séparatistes anglophones qui écument les régions du nord-ouest et du sud-ouest, a appris APA jeudi de sources sécuritaires.  

 

D’après les premiers éléments de l’enquête diligentée par la gendarmerie et la police, les pêcheurs s’adonnaient à leurs activités quand ils ont été capturés par une dizaine de personnes lourdement armées. Elles ont ensuite emprunté trois pirogues pour regagner l'autre rive du fleuve avec leurs otages.

 

Les forces de l’ordre, notamment le Bataillon d’intervention rapide (BIR), se sont lancées à leurs trousses.

 

Selon les autorités locales, arrivées sur les lieux en compagnie des forces de défense et de sécurité et sous la conduite du préfet du département du Noun (ouest),  deux des ravisseurs ont été arrêtés par les groupes d’autodéfense.

 

Sur la base des informations émanant des deux personnes arrêtées, les assaillants sont des milices anglophones qui militent pour l’indépendance des régions du nord-ouest et du sud-ouest.

 

Depuis le déclenchement de la crise dans la partie anglophone du pays, c’est la première fois qu’un tel nombre de personnes sont enlevées dans l’ouest du Cameroun.

Commentaires