Actualités

Un mort dans une bousculade à Madagascar

Un mort dans une bousculade à Madagascar

Une personne a été tuée et 36 autres blessées dans une bousculade survenue dimanche matin devant le stade municipal d'Antananarivo, la capitale malgache.  

 

Une personne a été tuée et 36 autres blessées dans une bousculade survenue dimanche matin devant le stade municipal d'Antananarivo, où se joue le même jour, le match Madagascar-Sénégal pour les éliminatoires de la CAN 2019.

 

Deux des 36 blessés sont un état jugé grave, selon la correspondante de BBC Afrique à Antananarivo, Lovasoa Rabary.

 

Ils ont été piétinés par la foule, ajoute-t-elle, précisant cinq femmes se trouvent parmi les blessés, dont l'âge varie entre cinq et 65 ans.

 

Certaines autorités malgaches sont allées au chevet des blessés.

Des dizaines de milliers de personnes souhaitaient assister au match Madagascar-Sénégal prévu dans un stade qui a une capacité d'accueil d'environ 25.000 places.

 

Certains spectateurs étaient arrivés au stade aux environ de 4 h (1 h GMT).

 

Les files d'attente devant le stade s'étendaient sur plus d'un kilomètre.

 

A 10 heures, une rumeur selon laquelle les tickets d'entrée étaient épuisés a circulé. La bousculade a alors commencé.

 

Lorsque les policiers ont fermé les voies d'accès au stade à 11 heures, ceux qui étaient derrière ont commencé alors à pousser vers les portails du stade ceux qui étaient devant.

 

Le match entre Madagascar et le Sénégal est maintenu. Les gradins du stade étaient pleins comme un œuf. La situation était calme à l'intérieur du stade.

Commentaires