Actualités

Mort d’Excel Konan: le Conseil du présumé accusé clame son innocence et privilégie une noyade accidentelle

Mort d’Excel Konan: le Conseil du présumé accusé clame son innocence et privilégie une noyade accidentelle

Les conseils de M. Abdoul Aziz Djiré, le principal suspect dans la mort de Excel Konan, un enfant de trois ans retrouvé mort dans sa piscine il y'a plus d'une semaine dans la commune de Marcory au sud d'Abidjan, ont soutenu vendredi, la thèse d'une noyade accidentelle et clamer l'innocence de leur client.  

 

« Les différentes constatations faites jusqu'à présent vont  dans le sens d'une noyade de sorte que la thèse d'une noyade accidentelle reste à privilégier dans cette affaire tragique», ont soutenu Me Kaba Mohamed et Me Souleymane Diallo, les conseils de M. Djiré au cours d'une conférence de presse ajoutant que ce dernier, « se sachant innocent dans cette affaire, participe pleinement à la manifestation de la vérité ».

Rappelant les faits, ils ont battu en  brèche les arguments qui incriminent leur client dénonçant les accusations hâtives des uns et des autres mettant en cause M. Djiré, notamment sur les réseaux sociaux. Rapportant les faits,  ils ont notamment expliqué que le gardien de M. Djiré a fortement été « mis  à contribution» le jour du décès du petit Excel en raison de travaux effectués à la résidence de son patron.

« Il faut relever  qu'en raison d'une défectuosité du loquet de la serrure, le portail de M. Djiré ne peut être fermé de l'extérieur. Pour ne pas être obliger d'appeler quelqu'un pour venir le fermer de l'intérieur et venir ensuite le rouvrir, à chacune de ses sorties à l'extérieur (le gardien), le portail était simplement rabattu», ont-ils fait savoir supposant que «certainement, c'est à l'un de ses moments que l'enfant a pu se glisser à l'intérieur de la cour».

Poursuivant, les avocats du principal suspect, ont souligné qu'une fois à l'intérieur de la résidence de celui-ci, « le couloir qui conduit à la terrasse et au salon débouche directement sur le premier portillon que l'enfant a emprunté pour se retrouver dans la piscine ».

Ils ont conclu en appelant la presse et les internautes ivoiriens « à beaucoup de retenue » estimant que « des passions se déchaînent contre M. Djiré sur le fondement d'informations erronées ».

 Le 20 juin dernier, Excel Konan âgé de trois ans, a été retrouvé mort dans la piscine de la résidence de M. Djiré, un homme d'affaires, voisin de sa famille à Marcory, commune située dans le Sud d'Abidjan.

 

Après l'autopsie, la reconstitution des faits de la mort suspecte de Excel Konan a eu lieu mercredi au domicile du présumé accusé pendant près de quatre heures d'horloge en présence du procureur de la République. L'enquête suit son cours et le principal suspect Abdoul Aziz Djiré et son gardien sont retenus par la police pour nécessité d'enquête.

Commentaires