Actualités

Mali : pour plus de sécurité pour la MINUSMA

Mali : pour plus de sécurité pour la MINUSMA

Le Conseil de sécurité des Nations Unies demande plus de sécurité pour les casques bleus déployés au Mali.  

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni mercredi à huis-clos pour se pencher sur la question de la sécurité des casques bleus déployés au Mali.

Cette rencontre intervient après l'attaque contre le camp de la MINUSMA à Tombouctou qui a entrainé la mort d'un casque bleu burkinabé et sept blessés parmi les soldats de l'opération française Barkhane.

Le Conseil de sécurité a condamné cette attaque qui a surpris aussi bien par sa durée, son audace et sa sophistication.

"Les membres du Conseil de sécurité ont souligné l'importance de continuer à prendre des mesures sur le terrain afin d'améliorer la sécurité du personnel de la MINUSMA" a indiqué l'ONU.

Parmi les principales recommandations qui ont sanctionné cette rencontre figure la nécessité pour la MINUSMA d'avoir un système d'alerte et une meilleure capacité de riposte en cas d'attaque grâce à un appui aérien (hélicoptères).

La MINUSMA est la mission de paix des Nations unies qui enregistre le plus de casques bleus tués (160).

La MINUSMA déployé au Mali depuis juillet 2013 compte un peu plus de 12.500 militaires et policiers qui sont constamment pris pour cible par les groupes armés, notamment dans le nord du pays.

Commentaires