Actualités

Limitation d’âge des véhicules : vers un bras de fer gouvernement-transitaires

Limitation d’âge des véhicules : vers un bras de fer gouvernement-transitaires

Le Syndicat de la nouvelle génération des transitaires  et importateurs de véhicules d’occasion de Côte d’Ivoire (SNGTIVO-CI) prévoit une manifestation de masse le vendredi 28 mai 2018 afin de dresser contre le décret limitant l’âge des véhicules importés.  

 

La décision du gouvernement de fier l’âge limite des véhicules importés à 5 ans pour les voitures particulières et les taxis, 7 ans pour les minibus de 9 à 34 sièges et pour les camions de 5 tonnes maximum, est vivement contestée par les transitaires. Alors que le décret devra entrer en vigueur le 1er juillet 2018, la Fédération des syndicats des importateurs de véhicules d’occasion de Côte d’Ivoire (FSIVO-CI) annonce une manifestation de masse demain vendredi.

«C’est un décret  impopulaire, irréaliste et drastique dans la mesure où il va supprimer plus de 4 millions d’emplois directs et 10 millions d’emplois indirects», ont clamé les transitaires au cours d’une rencontre avec la presse.

Entre temps, le Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire et la Fédération ivoirienne des consommateurs « le Réveil » invitent les acteurs du secteur à faire confiance aux autorités ivoiriennes.

Dans un communiqué, le Comité paritaire de suivi et évaluation du décret sur la limitation de l’âge des véhicules d’occasion «lance un appel au calme et à la sérénité, afin de travailler à une application heureuse» du décret.

Apparemment, cet appel n’a pas été entendu par les transitaires qui comptent manifester contre le décret pris le 6 décembre 2017 en Conseil des ministres.

 

 

 

 

Commentaires