Actualités

Le Président Ouattara se réjouit de l’élection de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité de l’ONU (Déclaration)

Le Président Ouattara se réjouit de l’élection de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité de l’ONU (Déclaration)

Dans une Déclaration publiée suite à l’élection de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité de l’ONU en qualité de membre non permanent pour la période 2018-2019, le président de la République, Alassane Ouattara, salue cette bonne nouvelle venue de New York, ce vendredi.

 

« C’est avec fierté et satisfaction que j’accueille la brillante élection de notre pays en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, vingt-six ans après son premier mandat au sein de cette importante Organisation mondiale », entame le N°1 ivoirien.

Il remercie tous les pays qui ont fait confiance à son pays, tout particulièrement le soutien et « l’extraordinaire mobilisation » du continent africain derrière la candidature ivoirienne.

Selon M. Ouattara, l’entrée de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité des Nations Unies marque une nouvelle étape dans sa politique de repositionnement diplomatique. Elle reflète également la confiance de la communauté internationale.

« En effet, le monde vient de nous confier la lourde responsabilité de contribuer au règlement des conflits complexes que connaissent de nombreux pays et de protéger l’humanité contre les menaces globales qui fragilisent la paix et la sécurité », ajoute-t-il.

Le Chef de l’Etat assure que la Côte d’Ivoire remplira sa mission, dans le respect de ses valeurs de paix, de dialogue et de tolérance ainsi que des principes de la Charte des Nations Unies.

« Conformément à ses engagements, mon pays partagera avec la communauté internationale, les leçons et l’expérience tirées de sa longue collaboration avec l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à qui je rends hommage, afin que les opérations de maintien de la paix connaissent encore plus de succès », conclut-il.

La Côte d’Ivoire a été élue par 189 voix sur 192 votants. C’est la 3ème fois qu’elle occupe une place de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU (1964-1965 et 1990-1991).

Commentaires