Actualités

La Chine découvre d’importants gisements de glace combustible, une révolution énergétique

La Chine découvre d’importants gisements de glace combustible, une révolution énergétique

Selon l’agence de presse chinoise Xinhua, le pays du soleil levant entend baser son développement industriel sur la glace combustible.

 

 

L’assurance en a été donnée vendredi, 5 juin 2017, par le ministère du Territoire et des Ressources. La Chine entend d’ailleurs en faire une priorité, en établissant deux à quatre grandes bases, inscrivant la glace combustible dans la catégorie des secteurs stratégiques émergents.

C’est le 18 mai que le pays a annoncé avoir réussi à extraire des échantillons de glace combustible en mer de Chine méridionale. L’aboutissement de deux décennies de recherche. Les Chinois disposeraient d’ailleurs de 80 milliards de tonnes du minéral classé nouvelle espèce.  

La Chine se dit d’ores et déjà prête à lancer une révolution des hydrocarbures. « Ce sera un événement comparable à la révolution américaine du gaz de schiste. En conséquence, les méthodes d’utilisation de l’énergie connaîtront une transformation dans l’avenir », a déclaré un responsable du ministère des Ressources.

L’hydrate de méthane, encore appelé glace combustible, peut être allumé comme de l’éthanol solide. Il existe habituellement dans les zones des fonds marins ou de la toundra où règnent une forte pression et une basse température nécessaires à la stabilité de la glace. Les échantillons “chinois’’ ont été extraits à une profondeur de plus de 1,2 kilomètre à partir d’un puits sous-marin de 285 kilomètres au sud-est de Hong Kong. Pendant huit jours, les chercheurs chinois ont récolté au total 120 mètres cubes de glace combustible qui contient 99,5 % de méthane. Environ un mètre cube du précieux minéral est égal à 164 mètres cubes de gaz naturel régulier. Les milieux scientifiques internationaux prédisent que l’hydrate de méthane est le meilleur remplacement pour le pétrole et le gaz naturel. Il est très instable quand la température dépasse un certain seuil. La glace combustible est une source directe de méthane ou indirecte de CO2, deux puissants gaz à effet de serre.

Des travaux d’extraction sont menés également au Canada et au Japon, mais jusqu’à présent seule la Chine a pu extraire des échantillons d’hydrate.

 

 

Commentaires