Actualités

L'armée israélienne bombarde de nouveau l'armée syrienne

L'armée israélienne bombarde de nouveau l'armée syrienne

L'armée israélienne a annoncé avoir frappé à nouveau des positions des troupes gouvernementales syriennes, mercredi soir 28 juin, en réponse à un tir de mortier sur le plateau du Golan occupé. Il s’agit du troisième incident du genre depuis samedi dernier.

 

 

Le bombardement israélien a visé un canon de mortier de l’armée syrienne dans un village de la province de Quneitra, où de violents combats opposent, depuis une semaine, les troupes gouvernementales à une coalition de rebelles et de jihadistes.

Cette frappe est intervenue après la chute accidentelle d’un obus dans une zone non habitée du Golan. Le tir s’est produit au même moment où le Premier ministre israélien prononçait un discours dans la colonie de Katzrin, sur ce plateau occupé par Israël en 1967. Dans son discours, Benyamin Netanyahu a assuré que son pays riposterait à toute chute d’obus dans le Golan.

C’est la troisième fois en moins d’une semaine que l’aviation ou l’artillerie israélienne prend pour cible des positions de l’armée syrienne engagée dans une bataille acharnée contre les rebelles, qui ont lancé une vaste offensive dans la province de Quneitra, près du Golan occupé.

Au moins deux chars et un camion de munitions des troupes syriennes ont été détruits dans ces attaques qui ont fait des morts et des blessés dans les rangs des militaires, selon sources proches du régime. Damas accuse Israël de soutenir les rebelles dans cette région et d’intervenir directement à chaque fois qu’ils sont en difficulté.

 

 

Commentaires