Actualités

Hôpital général de Koumassi : la mort d’une enseignante provoque la colère des élèves

Hôpital général de Koumassi : la mort d’une enseignante provoque la colère des élèves

La journée du mardi 15 mai 2018 a été très mouvementée à Koumassi. Et pour cause, la mort d’une enseignante à l’hôpital général de ladite commune a suscité la colère des élèves qui ont pris d’assaut l’établissement sanitaire.  

 

Enseignante de mathématique au collège moderne Le Néophyte de Vridi et Jules–Vales de Koumassi, Kouadio Thérèse Alexandrine, prise d’un malaise, s’écroule en plein cours. Sans hésiter, ses élèves décident de lui porter secours en la transportant d’urgence à l’hôpital général de Koumassi.

Malheureusement, la professeure succombe à son mal. Entre temps, ses élèves affluent en vue de prendre des nouvelles. Comme l’a rapporté le site Ivoiresoir.net, ces derniers ont conclu que la responsabilité du personnel médical était engagée dans le décès de leur prof. Très vite la tension monte. Une foule d’élèves se masse devant l’hôpital. Il a fallu l’intervention de la police pour ramener le calme.

Du côté de l’hôpital, l’on nie toute responsabilité. «C’est un arrivé décès...ce n’est pas pour une erreur ni, pour un retard de prise en charge», a déclaré Zoh Diabaté, le directeur lors d’un point de presse.

Commentaires