Actualités

France: les policiers en colère obtiennent une revalorisation salariale

France: les policiers en colère obtiennent une revalorisation salariale

Le ministère de l’Intérieur français a accepté mercredi soir de revaloriser les salaires des policiers qui réclamaient plus de moyens après leur mobilisation face aux « gilets jaunes ».  

 

Après une journée de protestation des forces de l’ordre, les syndicats de policiers et le gouvernement sont parvenus à un accord mercredi soir pour une revalorisation des salaires.

 

Il prévoit une augmentation mensuelle moyenne de 120 euros pour les gardiens de la paix et de 120 à 150 euros pour les échelons plus élevés. L’augmentation devrait être actée au 1er janvier prochain et s’échelonner sur toute l’année.

 

« Cet accord (...) ouvre la voie à une amélioration et une modernisation des conditions de travail et de rémunération des policiers », ont affirmé dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, précisant qu'une première revalorisation de 40 euros par mois interviendrait dès le 1er janvier.

 

Le ministre de l’Intérieur a aussi promis de payer les millions d’heures supplémentaires en souffrance « depuis des dizaines d’années ». Un chantier qui devrait être examiné à partir de janvier.

 

« C'est ce qu'on voulait. On voulait une amélioration immédiate du pouvoir d'achat », s'est félicité le secrétaire général d'Unité-SGP Police, Yves Lefebvre, en sortant de plusieurs heures de tractations.

Commentaires