Actualités

Examens à grands tirage: les épreuves écrites du BEPC débutent aujourd’hui ; celles des Institutions de Formation et d’Education Féminine aussi

Examens à grands tirage: les épreuves écrites du BEPC débutent aujourd’hui ; celles des Institutions de Formation et d’Education Féminine aussi

Après les épreuves orales qui se sont tenues du 7 au 10 juin derniers, les élèves en classe de 3ème entament ce lundi 12 juin matin, les épreuves écrites.

Ce sont au total 355 273 candidats à travers le pays qui joueront leurs dernières cartes cette semaine pour leur admission en seconde. Ces épreuves écrites prendront fin le 16 juin prochain. Les résultats selon proclamés le 4 juillet prochain. Aussi, pour « le bien-être intellectuel des élèves », les responsables de la Direction Régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ont appelé les parents d’élèves à éviter les abords des établissements afin d’éviter toute tentative de tricherie que les élèves paient chèrement tout en invitant ceux-ci à ne pas avoir peur : « vous serez interrogés sur ce que vous avez appris ». Pour le Bac les écrits sont prévus du 20 au 30 juin avec les 242910 candidats. Les résultats sont prévus pour le 25 juillet. Outre les candidats du BEPC, les candidates des Institutions de Formation et d’Education Féminine (IFEF) débutent ce matin aussi leur examen. Les jeunes femmes au nombre de 589, sont reparties sur sept centres, dont deux à l’intérieur du pays, notamment à Korhogo et Yamoussoukro. Celles-ci composeront dans trois disciplines et spécialités, à savoir la couture enfant, la couture adulte et la pâtisserie. Les options au nombre de quatre, sont la broderie machine, la broderie main, le crochet et l’art floral. La dernière discipline concerne elle, les modules d’éducation à la vie familiale dont : l’hygiène générale, l’hygiène alimentaire, la puériculture, l’économie domestique, l’éducation civique et morale. Le top départ devrait être donné ce matin à 8h par la Ministre Mariatou KONE à l’IFEF de Port Bouet ce Les IFEF sont les premières structures d’éducation féminine de Côte d’Ivoire. Depuis 1994, un examen de fin de formation sanctionné par une attestation permet d’évaluer le niveau d’apprentissage des auditrices après trois années de formation. Ce diplôme permet une meilleure et plus facile insertion professionnelle de ces jeunes femmes pour la plupart déscolarisées très tôt. Aujourd’hui ce au moins 116 écoles disponibles sur l’étendue du territoire, qui constituent des canaux d’autonomisation des femmes tant pour celles qui les fréquentent régulièrement que pour celles qui bénéficient de leurs divers appuis hors IFEF.
Commentaires