Actualités

Conquête spatiale/ La Chine disposée à coopérer pour une exploration pacifique

Conquête spatiale/ La Chine disposée à coopérer pour une exploration pacifique

A l’occasion de la Conférence mondiale sur l’exploration spatiale ouverte ce 6 juin à Beijing, Xi Jinping, le président chinois a affirmé, dans un courrier, la volonté de la Chine de renforcer sa coopération avec la communauté internationale sur l'exploration et le développement pacifiques de l'espace.

 

 

Saluant les progrès déjà réalisés au XXe siècle, Xi Jinping a indiqué que son pays entend mettre au profit de l’humanité, pour un meilleur avenir, ses avancées en matière d’exploration, des sciences et des technologies spatiales.  Il a également exprimé l'espoir de voir la conférence en cours encourager le développement des sciences spatiales, de la coopération et des échanges internationaux.

Troisième pays au monde à avoir réussi une sortie dans l'espace en envoyant en juin 2016 trois astronautes en orbite pendant 15 jours, la Chine tente de se faire une place dans le cercle très fermé des superpuissances mondiales.

Avec une stratégie spatiale globale initiée sous Xi Jinping, arrivé au pouvoir en mars 2013, l’Empire du milieu veut être le premier pays à se poser sur la face cachée de la Lune d'ici 2018, avec la sonde Chang'e-4. Un alunissage qui représenterait l’aboutissement d’un programme spatial lancé dans les années 1960. Outre la conquête lunaire, le pays du soleil levant compte envoyer une autre sonde sur Mars et établir une station orbitale d’ici 2020. Un exploit que seule la NASA, l'agence spatiale américaine, détient à ce jour.

Les Etats-Unis qui se sont lancés à la recherche d'un astéroïde sur lequel faire atterrir des humains dans la prochaine décennie, voient d’un mauvais œil les avancées chinoises. En mai 2015, le Pentagone présentait la Chine comme possible menace spatiale pour les Etats-Unis et "pour toutes les nations qui mènent un programme spatial pacifique". La première puissance spatiale a dit s’inquiéter du "développement constant de technologies destructives spatiales" de l'Empire du Milieu.

 

 

 

 

 

 

Avec l’agence de presse Xinhua

 

 

Commentaires