Ce duo de feu est suivi de prés par la championne d’Afrique en titre sur 200 m et finaliste malheureuse (4è) sur 100 et 200 m aux derniers jeux olympiques de Rio de Janeiro, notamment l’ivoirienne Marie-Josee Ta Lou, pour qui, cette finale sonne comme un gout de revanche après sa défaite (3è) face à ces deux mastodontes du sprint lors de l’ouverture de la ligue de diamant 2017 à Doha au Qatar. Mais rien n’est encore joué au vu de cette affiche qui aligne d’autres grands noms comme Allyson Felix, Shaunae Miller-Uibo, Tori Bowie ou encore Jenna Prandini et Ivet Lalova-Collio.

Le 2è temps fort de ce meeting se concentrera sur la finale du 100 mètres masculin où le jeune canadien de 22 ans, André De Grasse cherchera à prouver en l’absence du hors-norme Usain Bolt, qu'il est l'avenir et même le présent du sprint mondial devant le vice-champion olympique, Justin Gatlin. L’ivoirien Ben Youssef en méforme depuis l’ouverture de la saison aura également son mot à dire dans cette finale ainsi que le chinois Bingtian Su qui a fini 1er au meeting de Shanghai.

 

                                                                                    APA