Politique

Présidentielle 2020 : le PIT se dresse contre un 3ème mandat de Ouattara

Présidentielle 2020 : le PIT se dresse contre un 3ème mandat de Ouattara

Dans le débat sur une éventuelle candidature d’Alassane Ouattara en 2020, le Parti ivoirien des travailleurs (PIT) a clairement affiché sa position. La formation politique du Dr Aka Ahizi s’oppose à un 3ème mandat de l’actuel chef d’Etat.  

 

 

 

Réclamant toujours sa légitimité au sein du PIT, Aka Ahizi n’est pas passé par quatre chemins pour botter en touche toute éventualité de voir Alassane Ouattara briguer un 3ème mandat en 2020. «Non, Excellence Monsieur le président de la République, vous ne pouvez pas briguer un 3ème mandat », s’est-il  exprimé à travers un communiqué tout en rappelant au président de la République sa promesse de ne pas être candidat en 2020.

 En effet, lors de la présentation des vœux en janvier 2017, le président d’honneur du Rassemblement des républicains (RDR) avait annoncé : « À l’occasion de mes 75 ans (Alassane Ouattara, NDLR), ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020. » Mais, ces derniers temps, le sujet a ressurgi suite à une interview que l’ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international a accordée à France 24.

Sur la question de sa probable candidature, Alassane Ouattara a répondu : « Oui a priori. Parce qu’il est clair que nous avons une constitution qui m’aurait autorisé à le faire si je le souhaitais. Je ne suis pas pour la limitation des mandats dans les différentes constitutions, je l’ai fait savoir à l’occasion de la modification constitutionnelle au Rwanda. Ceci étant j’ai ma propre position, c’est une décision personnelle. Et je vous dis que c’était très important que les pays africains aient la limitation des mandats mais la durée de la limitation dépend de chaque pays et des circonstances. » Il a également ajouté : «En politique on ne dit jamais non ! Mais ceci étant, je me suis déjà prononcé sur cette affaire. Attendez 2020 pour connaître ma réponse en ce moment-là. »

En tout cas, Aka Ahizi est formel sur cette affaire. «Aucun Ivoirien, quel qu’il soit, ne briguera pas plus de deux mandats présidentiels sous nos cieux. N’en déplaise à quelques têtes couronnées en quête permanente de prébendes et quelques cadres d’un parti politique à la dérive qui n’ont plus à la bouche que des injures et propos désobligeants à l’égard de leurs alliés d’hier et d’aujourd’hui, dès que l’on évoque la perspective d’une alternance politique en 2020», prévient-il.

 

Commentaires