Actualités

"Prétendu viol de la fillette de 8 ans à Duekoué": Le procureur de la République annonce le décès de la victime

Dans le "Prétendu viol de la fillette de 8 ans à Duekoué" le procureur de la République a produit un communiqué dans lequel il a éclairé l'opinion sur cette situation .  

 

 

Les médecins requis pour l’examiner ont fait les constatations qui n’ont pas permis d’affirmer une relation sexuelle vaginale complète, sans exclure toute autre forme de rapprochement sexuel", note le communiqué du procureur de la République. Et de préciser que les examens ont révélé que "la victime souffrait d’une méningite décapitée d’évolution défavorable". Avant d'annoncer son décès, ce vendredi 14 septembre 2018."

A noter que les ministres Aka Aouelé, Mariatou Koné et Ly-Ramata Bakayoko était au chevet de la victime, le lundi 10 septembre 2018, à l’hôpital mère-enfant de Bingerville. Ci-dessous l'intégralité du communiqué du procureur de la République.

COMMUNIQUÉ DU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE PRES LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE MAN

 

 

Le 07 septembre 2018, le Commissaire de police de Duekoué a porté à la connaissance du Substitut résident près la Section de tribunal de Guiglo, des faits de violences sexuelles commises sur une petite fille de huit ans.

 

 

Les premières investigations ont mis en cause Monsieur YAO Fulgence Bouquant, instituteur, qui a été immédiatement interpellé. La victime, qui se trouvait dans un état comateux, a été évacuée aux services des urgences de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

 

Les médecins requis pour l’examiner ont fait les constatations qui n’ont pas permis d’affirmer une relation sexuelle vaginale complète, sans exclure toute autre forme de rapprochement sexuel. Cependant, l’examen a établi que la victime souffrait d’une méningite décapitée d’évolution défavorable. Malheureusement, elle est décédée ce jour, vendredi 14 septembre 2018.

 

 

Une information judiciaire a été ouverte contre Monsieur YAO Fulgence Bouquant, devant le Juge d’instruction de la Section de Guiglo, et mandat de dépôt a été décerné contre ce dernier.

L’information judiciaire ouverte suit son cours.

Fait à Man, le 14 septembre 2018

Le Procureur de la République

 

 

 

 

NIAMKE N. Joseph

Commentaires